Les vertus médicinales du Fructus Momordica Charantia

Connaissez-vous le Fructus Momordica Charantia ? Cette plante, également connue sous le nom de momordique, pomme de merveille ou melon amer en français, est originaire des régions asiatiques tropicales, d’Afrique et d’Amérique du Sud. Son nom latin, utilisé en pharmacie, parle de « fructus », car on utilise avant tout le fruit de la momordique.

220px-Momordica_charantia_007Très amer, on utilise peu le Fructus Momordica Charantia en cuisine, sauf en Inde et dans quelques autres régions asiatiques. Soit la margose (c’est l’un de ses autres noms) est utilisée comme ingrédient du plat à part entière, soit elle y est ajoutée sous différentes formes pour ajouter au repas des atouts santé bénéfiques. On cuisine la Momordica Charantia au Japon (dans la cuisine d’Okinawa traditionnelle notamment), sur l’Ile de la Réunion où on l’appelle Margoze, en Chine et en Inde, mais aussi dans les Antilles Françaises et à Haïti. Dans ce dernier cas, la plante est utilisée en infusion pour traiter différentes formes de démangeaison. Il faut toutefois faire attention à ses graines, qui sont toxiques. Autre pays, autre usage : au Niger, la Momordica Balsantia, qui en est proche, serait efficace dans la lutte contre les salmonelles, aux côtés de 9 autres plantes.

C’est pour ses propriétés médicales et ses vertus pour la santé que la margose est la plus réputée. Parmi les vertus médicinales qui lui sont attribuées, les plus répandues sont les suivantes :

  • la Momordica Charantia aide à lutter contre le diabète. En effet, plusieurs études menées dans différents pays ont montré que l’usage avisé du Fructus Momordica Charantia contribue à développer une meilleure tolérance au glucose chez les patients atteints de diabète.

  • la momordique réduirait le risque de tumeur stomacale

  • la Momordica Charantia aide à lutter contre les infections parasitaires, virales et de de microbes, au point même que les chercheurs se sont intéressés ces dernières années à ses vertus potentielles dans la lutte contre le virus du sida.

  • les feuilles infusées et appliquées sur la peau peuvent apaiser les démangeaisons cutanées.

  • Elle aide à lutter contre le cholestérol et réduit la pression sanguine et le taux de sucre dans le sang.

  • Elle aide à réduire l’absorption des graisses par le corps humain.

  • Son pouvoir anti-cancer est de plus en plus reconnu parmi la liste de ses vertus thérapeutiques.

D’autres effets ont été constatés à différents endroits du monde, dans une moindre mesure :

  • Le Fructus Momordica Charantia stimule la libidochez différentes personnes et peut servir comme un puissant aphrodisiaque

  • La plante favorise la détox du corps et aiderait à purifier le sang (toujours avec cette même vertu de lutte contre les infections microbiennes)

  • La momordique régulerait les hormones

De nombreuses études scientifiques travaillent aujourd’hui à percer tous les mystères de cette plante, utilisée aux quatre coins du monde pour ses nombreuses vertus médicinales. Chaque année apporte son nouveau lot de découvertes et, à terme, nous aidera à savoir utiliser toutes les vertus de la Momordica.

Comment l’utilise-t-on ? Tout dépend de la forme à laquelle nous avons accès à cette plante. Les diabétiques boivent généralement l’équivalent d’un fruit frais de momordica charantia par jour, à condition de pouvoir en trouver. Vous pouvez en acheter sous différentes formes à cuisiner ou à utiliser comme complément alimentaire. Les femmes enceintes ne peuvent toutefois pas en consommer.

Facebooktwittergoogle_plusmailby feather

1 commentaire vers "Les vertus médicinales du Fructus Momordica Charantia"

  1. 6 juin 2013 - 20 h 19 min | Lien permanent

    Bonjour,
    Merci pour ces précisions! en gemmothérapie, la plante indiquée pour les diabétiques est le myrtillier. Il a une importante action anti-diabétique en favorisant l’assimilation du sucre et en régulant le taux d’insuline

Les commentaires sont fermés